A- A A+

« Vous êtes l’un des symboles de la paix dans un monde tourmenté par les conflits et par les guerres ». Anne Kurian de l’Agence Zenit explique que c’est l’hommage du pape copte orthodoxe Tawadros II au pape François qu’il a reçu au Caire (Egypte), le 28 avril 2017.

Au premier jour de son voyage apostolique dans le pays, le Pape argentin a été accueilli au patriarcat copte pour une rencontre œcuménique : entretien privé avec le patriarche, échange de discours, signature d’une Déclaration commune et prière avec des représentants des Églises chrétiennes.

L’Occident rencontre l’Orient

S’adressant au pape « notre frère bien-aimé », le patriarche Tawadros II lui a souhaité la bienvenue en Égypte, « où l’Occident rencontre l’Orient depuis l’origine de l’histoire », pays « qui fut le refuge de la Sainte Famille ».

« Votre visite d’aujourd’hui est une nouvelle étape sur le chemin de l’amour et de la fraternité entre les peuples » et pour « renforcer les relations entre les deux sièges apostoliques les plus anciens : celui de saint Pierre et celui de saint Marc », a-t-il poursuivi.

Orthodoxie.com rapporte que : « Les deux évêques d’Alep enlevés en 2013 en Syrie sont toujours en vie ». C’est ce qu’a affirmé récemment l’évêque syriaque orthodoxe de Beyrouth, Mgr Daniel Kourié, lors de la cérémonie de commémoration du 47e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie au-dessus du dôme de la cathédrale des Saints-Pierre-et-Paul à Mousseitbé.

4e anniversaire de l’enlèvement

Le souvenir de ces apparitions, que cette Église commémore invariablement le premier dimanche après Pâques, a coïncidé cette année avec le 4e anniversaire de l’enlèvement en Syrie (22 avril 2013), des deux évêques syriaque et grec-orthodoxe d’Alep, Youhanna Ibrahim et Boulos Yazigi, dont on est sans nouvelles. Les portraits des deux évêques ont été affichés à l’intérieur de la cathédrale et portés lors de la procession aux flambeaux qui a marqué l’anniversaire des apparitions.

Au cours de la cérémonie marquant ce double anniversaire, l’évêque syriaque-orthodoxe de Beyrouth, Mgr Daniel Kourié, président de la commission de suivi de cette affaire, a assuré qu’autant qu’il le sache « les deux évêques sont toujours vivants. Ceux qui croient le contraire doivent nous donner les preuves de ce qu’ils avancent », précisant que la commission a frappé à toutes les portes possibles, au Liban et en Syrie, avec plus ou moins de succès, pour retrouver leurs traces. Mgr Kourié a invité l’État libanais à faire de cette affaire une cause nationale touchant à la coexistence et au dialogue entre les religions. Il a dénoncé « le nettoyage religieux et ethnique en cours en Syrie, en Irak et en Égypte » et les États qui l’appuient sous la forme d’apports en hommes, en armes et en argent.

Auvidec Média/Orthodoxie.com

Le Centre Jean-Paul Regimbal vous invite à célébrer le cinquantième anniversaire du Renouveau Charismatique en participant à l’envolée vers la Pentecôte 2017 !

Des prédicateurs habités par l’Esprit, des témoignages riches et émouvants, des veillés de prières emplies de louanges et d’actions de grâce nous conduirons vers une fin de semaine vécue en union avec nos frères et sœurs du Renouveau, présents à Rome autour du Pape François, qui célébrera cet événement le dimanche 4 juin 2017.

Les veillées de prières auront lieu le lundi de 19h à 21h30

Le 1er mai / Maryse Dumas et Roger Groleau – « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé »
Le 8 mai / Fr. Marcel Plante et Denis Charest – « Je suis venu pour que vous ayez la vie en abondance »
Le 15 mai / Henri Lemay et P. André Daigneault – « L’Esprit Saint envoyé en mon nom vous enseignera tout »
Le 22 mai / Famille Myriam – « Vient l’Esprit de vérité, qu’il témoigne en nos cœurs »
Le 29 mai / Rose Catudal et Jocelyne L’Étoile – « Ayez confiance, je suis le vainqueur de monde »

La fin de semaine de la Pentecôte : du samedi 10h au dimanche 13h

Du 3 au 4 juin 2017 par les Pères Trinitaires avec retransmission de l’homélie du Pape François.

Auvidec Média/Centre Jean-Paul Regimbal

Norman Lévesque, Directeur général du Réseau des Églises vertes, informe que l'honorable Catherine McKenna sera présente au Forum des Églises vertes pour montrer son soutien aux Églises canadiennes en tant que leaders spirituels et moraux dans leurs efforts pour réduire leur empreinte écologique. Dans le cadre des célébrations qui se déroulent pour le 150e anniversaire du Canada, le Forum aura lieu le 11 mai à l'Université St. Paul à Ottawa. Toute personne intéressée à prendre soin de notre planète est la bienvenue. Après avoir offert quelques mots d'accueil, la ministre McKenna sera présente pour rencontrer et échanger avec les participants.

Implication admirable des fidèles

Bien que l’Église n’aie pas été la première à s’engager pour l'environnement, les fidèles sont admirablement impliqués dans les jardins communautaires, le recyclage, la conservation efficace de l'eau et de l'énergie, la réutilisation (plutôt que l'élimination) des outils, des vêtements et des jouets, sans compter les nombreuses autres «initiatives vertes» variées et souvent originales. Les chrétiens sont doublement dynamisés dans cette quête, car ils sentent que Dieu les appelle à prendre soin des pauvres et de l’environnement. 

Conférencier principal : Le révérend Mark MacDonald

Le conférencier principal est le premier évêque national autochtone de l'Église anglicane du Canada, le révérend Mark MacDonald. Il partagera ses idées uniques sur l’acte de prendre soin de l’environnement. La présentation de ce leader spirituel et écologique sera suivie d'ateliers sur des sujets liés à l'éducation et à l'action environnementales. Pendant le dîner écologique, il sera possible de visiter les kiosques de divers groupes environnementaux. D'autres ateliers auront lieu dans l'après-midi et une cérémonie de clôture fermera la journée.

Une mission dans tout le Canada

Ce quatrième Forum organisé par le Réseau des Églises vertes a lieu après ceux de Montréal (2010), Drummondville (2012) et Québec (2015). Bien que le Réseau des Églises vertes soit né à Montréal en 2006 et compte plus de 60 communautés chrétiennes, sa mission s’étend à tout le Canada. Le choix de la capitale canadienne pour le Forum 2017 était évident.

Pour plus d’information, visitez http://forum.eglisesvertes.ca  ou contactez le 1-844-490-6464  (sans frais).

Auvidec Média/Norman Lévesque Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Anita Bourdin de l’Agence Zenit informe que Don Carmelo La Magra, curé de Lampedusa, et assistant de l’Action catholique d’Agrigente (Sicile), témoigne de l’émotion du pape François lorsqu’il lui a offert un Évangile trouvé au fond d’une embarcation de migrants.

Il le lui a remis à l’occasion du congrès de l’Action catholique internationale, ce 27 avril 2017, rapporte l’hebdomadaire en ligne du diocèse d’Agrigente l’Amico del Popolo qui publie une vidéo tournée au Vatican avec le président de l’Action catholique d’Agrigente, Salvatore Scibetta.

« Nous avons remis au Pape un cadeau provenant de Lampedusa, explique le curé. Il s’agit d’un Évangile avec les psaumes en langue anglaise trouvé au fond d’une embarcation » : « Le pape était visiblement ému, il a embrassé l’Évangile les larmes aux yeux. »

Il souligne que le lecteur a marqué sa page au psaume 55: la supplication de l’homme persécuté », « que le migrant aura lue » au moment du naufrage, souligne le curé de Lampedusa.

Auvidec Média/Anita Bourdin/Agence Zenit

Qu'en reste-il et qu'en restera-t-il?

L’évènement aura lieu le 9 juin 2017 à l’Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Verdun

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec informe que les invités d’honneur seront : M. Denis Coderre, maire de Montréal; Mme. Manon Gauthier, membre du Comité exécutif Responsable de la culture et du patrimoine; M. Jean-François Parenteau Maire de l'arrondissement Verdun; Mme. Caroline Tanguay, diocèse de Montréal responsable de l'art sacré et du patrimoine

Le vendredi, 9 juin 2017 de 8h à 16h, Montréal célèbre ses 375 ans d'existence. Depuis le début de l'histoire de Montréal et tout au long de ses 375 années d'existence, il y a ces centaines d'hommes et de femmes qui sont venus ici mettre sur pied des communautés et des organisations. Ces dernières se sont développées pour donner naissance à des temples religieux, des institutions d'enseignement et de grands hôpitaux. Les montréalais sont riches d'un patrimoine religieux et d'institutions qui ont contribué au développement de la communauté.

Aujourd'hui, ce patrimoine éprouve parfois des difficultés «à tenir debout» parce qu'il n'y a plus d'hommes et de femmes pour s'en occuper ou parce que les ressources financières manquent pour entreprendre des travaux de restauration. On vous invite à venir échanger autour de cet héritage à Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs à Verdun. Cette église qui fait partie du patrimoine religieux montréalais. On vous invite à venir entendre des invités spéciaux qui vous entretiendront de ce dossier.

Cliquez ici pour plus d'informations et vous inscrire

Auvidec Média/Conseil du patrimoine religieux du Québec

Le site du COE indique que dans un communiqué conjoint publié le 27 avril, les délégations du Conseil œcuménique des Églises (COE) et du Conseil musulman des aînés (MCE) ont souligné l'importance de mettre en valeur la diversité, de garantir l'égalité des droits et d'établir des relations mutuelles avec les autres.

Réunies à l'université Al-Azhar du Caire autour du thème «Le rôle des responsables d'Églises dans la promotion d'initiatives en matière de citoyenneté et de coexistence pacifique», les délégations ont insisté sur la «nécessité d'œuvrer, dans chacune de nos nations respectives, pour l'affirmation de la nature commune de notre citoyenneté».

«Nous avons rencontré des difficultés dans le passé, et nous sommes parfois confrontés à des malentendus mutuels, mais ceux-ci ne doivent pas empêcher les personnes de bonne volonté de travailler ensemble à la construction d'un avenir pacifique», ont déclaré les délégations.

Pour en savoir plus :

https://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/201cdiversity-to-be-valued-in-building-our-societies201d-say-wcc-and-muslim-council-of-elders

Auvidec Média/Conseil œcuménique des Églises

Radio Vatican informe que dix-sept ans après le voyage apostolique de Jean-Paul II dans le Sinaï, le pape François s’envolera le vendredi 28 avril pour l’Égypte. Ce sera le dix-huitième déplacement à l’étranger de son pontificat. François passera un peu plus de vingt-quatre heures au Caire, la capitale du pays. Sur place, le Pape rencontrera en privé le président Al-Sissi et le Grand Imam de l’Université d’Al-Azhar, référence de l’Islam sunnite. François adressera un discours aux participants de la Conférence internationale sur la paix organisée par l’institution.

Un geste de proximité vis-à-vis des chrétiens égyptiens

Ce voyage est avant tout, un geste de proximité de la part du Pape vis-à-vis des chrétiens égyptiens. C’est ce qu’a affirmé le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège au Centre Télévisé du Vatican.

Le Pape n’a jamais remis en question son voyage en Égypte, même après le double attentat qui a frappé l’Église copte orthodoxe, lors de la messe du Dimanche des Rameaux. Au contraire, «le Pape veux être là où se vivent des situations de violences, de conflit (…) Il veut être un messager de paix, là où il y a le plus besoin d’annoncer et d’œuvrer pour la paix». Proximité, solidarité et encouragement à la communauté chrétienne, résume le cardinal italien. Copte orthodoxe ou catholique, tous sont visés par une même violence islamiste, en raison de leur foi.

Pour en savoir plus : le_pape,_messager_de_paix_en_%C3%A9gypte/1308598

Auvidec Média/Radio Vatican

Auteur: Gilles Proulx

Présentation de l’ouvrage par les Éditions Médiaspaul

Une vivante histoire de la ville, racontée avec talent par ce conteur né qu'est Gilles Proulx.

Des anecdotes peu connues qui nous incitent à découvrir l'histoire en profondeur.

La fondation de Montréal et ses premières années ont été une véritable épopée mystique. Puis, après la Conquête, l’Église devenue l’alliée rusée du pouvoir britannique a marqué le développement, l’esprit et le paysage de la « ville aux cent clochers ». Qui s’en souvient encore ? Avec le talent de conteur qu’on lui connaît, Gilles Proulx fait revivre cette histoire dans ses grands tournants comme dans ses petits faits aussi concrets que révélateurs. Des intrépides fondateurs Maisonneuve et Jeanne Mance au majestueux cardinal Léger, en passant par cet athlète de la foi que fut le Frère André, des personnages d’envergure s’animent sous sa plume. Plusieurs monuments familiers aux Montréalais prennent également un sens nouveau. 

Ce récit, illustré de photos de l’auteur et de documents d’époque, nous permet de renouer avec une dimension de notre passé décisive mais méconnue, et ainsi de mieux comprendre le Montréal d’aujourd’hui. 

Animateur de radio et de télévision, Gilles Proulx signe des chroniques d'opinion et de voyage chaque semaine dans le Journal de Montréal. Photographe et voyageur, il a publié plusieurs livres dont récemment Nouvelle-France, ce qu'on aurait dû nous enseigner et Montréal, 60 évènements qui ont marqué l'histoire de la Métropole aux Éditions du Journal.