A- A A+

La Fondation David Suzuki informe que le 17 avril 2017 marquait le 35e anniversaire de la Charte canadienne des droits et libertés. Il y a 35 ans, le droit à un environnement sain était peu reconnu dans le monde. Aujourd’hui il est reconnu dans plus de 100 pays, mais pas au Canada. Le mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki souhaite d’unir nos voix afin d’y inscrire le droit de vivre dans un environnement sain.

Le Québec a depuis longtemps reconnu notre droit de vivre dans un environnement sain, mais seule une reconnaissance dans la Charte des droits et libertés garantira la protection de ce droit pour les générations actuelles et futures. Il est temps de protéger le droit à de l’eau et de l’air purs et à des aliments sains pour tous les citoyennes et les citoyens!

Pour cet anniversaire, et pour le Jour de la Terre ce 22 avril, unissons nos voix en écrivant directement à nos députés afin de leur démontrer que les citoyennes et citoyens appuyant le mouvement sont si nombreux qu’il est impossible de les ignorer. Il est temps de travailler ensemble en vue de l’adoption d’une charte fédérale des droits environnementaux et de l’inscription du droit de vivre dans un environnement sain dans la Charte canadienne des droits et libertés.

Sur Facebook et Twitter, vous pouvez aussi demander une Charte plus verte pour nos enfants et les générations futures en partageant une photo de vous en utilisant les hashtags #Charte35 et #BleuTerre et en mentionnant le mouvement Bleu Terre sur Facebook.

Auvidec Média/Équipe du mouvement Bleu Terre de la Fondation David Suzuki

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir