A- A A+

Des réfugiés et migrants attendent de débarquer dans le port de Pozzalo, en Italie, après avoir été secourus quelques jours plus tôt. (archives) Photo HCR/F. Malavolta

Le Centre d’actualités de l’ONU informe qu’à l'approche du Sommet du G7 prévu en Italie, le Fond des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) exhorte les dirigeants mondiaux à adopter un plan d'action en six points pour garantir la sécurité des enfants réfugiés et migrants.

Niveau historique d’enfants migrants seuls

Le nombre d'enfants réfugiés et migrants voyageant seuls a atteint un niveau historique dans le monde. D'après un nouveau rapport de l'UNICEF publié jeudi, ce nombre a presque quintuplé depuis 2010. Au moins 300.000 enfants non accompagnés et séparés ont été enregistrés dans environ 80 pays en 2015 et 2016, contre 66.000 en 2010 et 2011.

Selon l'agence onusienne, de plus en plus d'enfants empruntent seuls des chemins extrêmement dangereux pour fuir la violence, les conflits, la pauvreté et les désastres, en l'absence de voies migratoires légales. Ils se retrouvent alors souvent à la merci des passeurs et des trafiquants.

Le rapport de l'UNICEF précise que 200.000 mineurs non accompagnés de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord ont demandé l'asile dans 80 pays en 2015 et 2016 (dont 170.000 en Europe), tandis que 100.000 autres ont été appréhendés à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. En 2016 et durant les premiers mois de 2017, les enfants non accompagnés représentaient 92% du total des enfants arrivés en Italie par la mer.

Pour en savoir plus :

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=39500#.WR6_pYw1-Uk

Auvidec Média/Centre d’actualités de l’ONU

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir