A- A A+

Statistique Canada informe que le nombre de crimes haineux perpétrés au Canada a augmenté de 5 % en 2015, principalement en raison d'une hausse du nombre d'affaires ciblant certains groupes religieux et ethnoculturels, en particulier les musulmans et les Arabes ou les Asiatiques occidentaux. Pour l'année dans son ensemble, la police a déclaré 1 362 affaires criminelles motivées par la haine au Canada, soit 67 affaires de plus que l'année précédente.

Ces constatations sont présentées dans un nouvel article de Juristat diffusé aujourd'hui sous le titre « Les crimes haineux déclarés par la police au Canada, 2015 ».

Aux termes du sous-alinéa 718.2a)(i) du Code criminel du Canada, les crimes haineux déclarés par la police désignent des affaires criminelles dont une enquête policière permet de déterminer qu'elles sont motivées par la haine d'un groupe identifiable. L'affaire peut être perpétrée contre une personne ou un bien et cibler la race, la couleur, l'origine nationale ou l'appartenance ethnique, la religion, l'orientation sexuelle, la langue, le sexe, l'âge, l'incapacité mentale ou physique, ou d'autres facteurs.

De plus, le Code criminel du Canada prévoit quatre infractions précises qui sont considérées comme des infractions de propagande haineuse ou des crimes haineux : l'encouragement au génocide, l'incitation publique à la haine, la fomentation volontaire de la haine et le méfait à l'égard des biens religieux. Pour déterminer si un crime est motivé ou non par la haine, la police se fonde sur les renseignements recueillis durant l'enquête ainsi que sur des lignes directrices nationales communes pour la classification des dossiers.

Pour en savoir plus :

http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/170613/dq170613b-fra.htm?HPA=1

Auvidec Média/Statistique Canada

La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a préparé une version courte de la prière de consécration à Marie pour usage personnel. La carte de prière fait partie des ressources préparées par la CECC pour la consécration du Canada au Cœur immaculé de la bienheureuse Vierge Marie durant les célébrations marquant le 150e anniversaire de la Confédération.

Consécration des diocèses ou éparchies au Canada

Comme annoncé le 28 avril 2017, chaque évêque est invité à consacrer son diocèse ou éparchie le 1er juillet 2017 ou à une autre date autour de cette période qui conviendrait mieux à la réalité pastorale locale. De même, un évêque peut choisir d'inviter les prêtres à consacrer leur propre paroisse ou mission dans le cadre des célébrations marquant l'anniversaire de la Confédération.

La carte de prière offre la reproduction en couleur de la peinture Notre-Dame du Canada de l'artiste québécois, le regretté Marius Dubois. Au verso, la prière personnelle de consécration est imprimée en français et en anglais. La carte de prière peut être commandée en paquet de 50 aux Éditions de la CECC par téléphone (1-800-769-1147), par télécopieur (613-241-5090), par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou en ligne http://editionscecc.ca/.

Lien à la description de la carte de prière et pour commander des exemplaires
Lien aux ressources pour la consécration

Auvidec Média/CECC

Le site du Réseau Femmes et Ministères présente un texte de Christine Shenk, religieuse de la Congrégation de Saint-Joseph. Cofondatrice de FutureChurch, elle y a servi pendant 23 ans.  Le texte est une traduction de Marianne Savard.

En voici la teneur :

Femmes évangélistes et expansion du christianisme dans le monde gréco-romain

Le 14 février 2007, le pape Benoît XVI fit la déclaration assez remarquable que « l’histoire du christianisme aurait été très différente sans la contribution des femmes » et que « la présence féminine était tout sauf secondaire ».1 Cette observation de la part du plus érudit des papes contemporains pourrait signifier que l’influence des femmes du début du christianisme était soit préalable, soit concomitant à celle des hommes chrétiens.

Au sein du premier « mouvement Jésus », les femmes exerçaient une autorité ecclésiale importante en tant que mécènes, chefs d’églises à domicile, prophètes itinérantes, évangélistes, diakonoi, episkopoi, apôtres, enseignantes et missionnaires. Toutefois leur leadership public dérangeait la culture dominante.

Pour lire la suite de cet article :

http://femmes-ministeres.org/?p=4420

Auvidec Média/Réseau Femmes et Ministères

Donald Tremblay, Président de l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) rapporte que le 5 juin 2017, l’AQRP et d’autres groupes d’aînés ont réclamé la tenue d’états généraux sur le vieillissement de la population à l’Assemblée nationale. Près de 10 000 personnes ont déjà signé la pétition, et ce, en quatre jours.

Lorsqu’on aborde la question du vieillissement de la population et des défis qui accompagnent cette réalité, le gouvernement tend à faire des forums avec les experts plutôt que de donner la voix aux aînés du Québec. Aucune consultation en profondeur, incluant une tournée de l’ensemble du Québec, n’a été faite, et ce, depuis maintenant dix ans.

Selon l'AQPR, une véritable consultation servira à :

- mieux anticiper le changement démographique qui est à nos portes et adapter les services publics à cette nouvelle réalité;

- donner la voix aux aînés et entendre, sur le terrain, leurs préoccupations;

- cesser de traiter du phénomène du vieillissement de la population pièce par pièce et développer une vision d’ensemble de ce nouveau défi.

Lien vers la pétition : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6847/index.html (n’oubliez pas de confirmer sur votre adresse de courriel une validation de l’Assemblée nationale pour que votre voix soit prise en compte).

Vous avez jusqu’au 8 septembre 2017 pour signer la pétition.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec le service d’aide à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 1 866 497-1548.

Auvidec Média/Donald Tremblay, Président de l’AQRP

En date du 12 juin 2017, le site des nouvelles de l’Université de Montréal présente un texte de Marilou Garon ayant pour titre : «Soins de fin de vie: chercheurs, soignants et patients se penchent sur la question».

En voici la teneur :

Le Réseau universitaire intégré de santé de l’UdeM tenait son quatrième forum sur le thème «La personne en fin de vie: qu’en est-il de ses choix, qu’en est-il de nos responsabilités?»

Chaque année, de 60 000 à 65 000 personnes meurent au Québec, de différentes causes et dans diverses conditions. Le 8 juin, plus de 400 intervenants, universitaires et patients se sont rassemblés à l’Université de Montréal pour discuter de la complexe question des soins de fin de vie à l’occasion du quatrième forum du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de l’UdeM. Ce regroupement se veut le trait d’union entre l’Université et le réseau de la santé et des services sociaux.

Pour en savoir plus :

http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/06/12/soins-de-fin-de-vie-chercheurs-soignants-et-patients-se-penchent-sur-la-question/

Auvidec Média/Marilou Garon/Site des nouvelles de l’Université de Montréal

Le 15 juin 2017, le Dicastère pour le service du développement humain intégral organise au Vatican un «débat international sur la corruption». Selon Anne Kurian de l’Agence Zenit, il s’agit d’un thème souvent évoqué par le pape François qui met régulièrement en garde contre cette tentation à tous les niveaux de la société et de l’Église.

Le groupe de participants réunira des chrétiens et des non chrétiens, des personnalités ecclésiastiques et institutionnelles, des magistrats, des représentants policiers, de mouvements et d’organisations, des victimes de crimes, des journalistes et des experts.

Première réunion d’un groupe international

Il s’agira, explique un communiqué, « de la première réunion d’un groupe international pour réfléchir sur cette problématique globale, y compris dans son imbrication avec le crime organisé et avec les mafias ».

La journée se conclura par une visite à la chapelle Sixtine et à la chambre de la Signature, au sein du palais apostolique, « pour mettre en évidence, à travers la beauté du patrimoine artistique, l’importance de la fonction éducative dans l’engagement pour la justice et contre la corruption ».

Un communiqué de presse sera diffusé au terme de la rencontre, à laquelle participeront aussi des ambassadeurs près le Saint-Siège. Le même jour, un livre-entretien du cardinal Peter K.A. Turkson, président du Dicastère pour le service du développement humain intégral, préfacé par le pape François, sera publié sur le sujet (sous le titre italien “Corrosione”).

Auvidec Média/Anne Kurian/Agence Zenit

L’Agence Fides informe qu’au sein de l’Église maronite, s’enregistre une baisse de la préparation théologique, dogmatique et spirituelle » du clergé alors que croit le phénomène des prêtres qui semblent se complaire dans l’intérêt que les moyens de communication nourrissent envers eux, se délectant à pratiquer un hyper activisme médiatique « sans autorisation formelle » de la part de leurs supérieurs.

Certains prêtres et religieux «scandalisent les fidèles»

Ce sont quelques-uns des points douloureux concernant la condition actuelle de l’Église maronite que le Patriarche, le Cardinal Bechara Boutros Rai, a tenu à souligner dans son discours d’ouverture des travaux du Synode annuel, qui a débuté le 12 juin 2017 au siège patriarcal de Bkerkè. Le Patriarche d’Antioche des Maronites a également parlé explicitement de « lacunes qui se manifestent dans le cadre de la formation humaine et spirituelle des prêtres. Par ailleurs, s’agissant du présentéisme médiatique du clergé, il a déploré les cas dans le cadre desquels des prêtres et des religieux « scandalisent les fidèles » au travers de leurs déclarations et de leurs prises de position publiques.

À l’ordre du jour du Synode, se trouve également la rédaction d’un compendium théologique et pastoral à diffuser en tant qu’instrument de référence concernant les enseignements de l’Église. Dans son intervention, le Patriarche d’Antioche des Maronites a fait également référence à l’action des tribunaux ecclésiastiques, déplorant la tendance croissante à « accorder trop facilement la déclaration de nullité matrimoniale pour raisons psychologiques en cas de divergences entre les époux ».

Auvidec Média/Agence Fides

Anne Kurian de l’Agence Zenit informe que le site internet de consultation des jeunes, en préparation à l’assemblée synodale d’octobre 2018, sera lancé le 14 juin 2017 à cette adresse : http://youth.synod2018.va  Il s’agit d’un moyen pour les jeunes de participer à l’événement, a indiqué le Secrétariat général du synode des évêques la veille.

Annoncé en janvier, le site proposera notamment un questionnaire en ligne en cinq langues (italien, anglais, français, espagnol et portugais). Il permettra aux jeunes de s’exprimer sur le thème de la XVe Assemblée générale ordinaire : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

Cette initiative, explique un communiqué, entend « promouvoir une plus ample participation de tous les jeunes du monde, non seulement en recevant des informations … mais aussi en interagissant et en participant au chemin de préparation ».

Les réponses au questionnaire doivent parvenir au Secrétariat général avant le 30 novembre 2017. Elles seront « d’une grande utilité » et « feront partie de la large consultation » du peuple de Dieu, à tous les niveaux.

Pour en savoir plus :

https://fr.zenit.org/articles/synode-2018-lancement-du-site-internet-pour-les-jeunes/

Auvidec Média/Anne Kurian/Agence Zenit

Les aménagements paysagers de l’Oratoire Saint-Joseph constituent sans contredit sa signature estivale offrant une diversité de couleurs, de formes et de textures. La beauté des fleurs, des arbres et des arbustes suscite l’admiration des visiteurs. Des floraisons hâtives du printemps aux dernières feuilles colorées de l’automne, il fait toujours « beau » à l’Oratoire.

D’inspiration française, les parterres de l’entrée principale et la large allée piétonnière ont été dessinés en 1923 alors qu’est installé le monument de saint Joseph réalisé par le sculpteur Alfred Laliberté. Ces plates-bandes symétriques présentent quatre grandes mosaïques formées, d’une année à l’autre, par des variétés différentes de fleurs méticuleusement mises en terre. La plantation débute à la mi-mai et ne se termine qu’à la fin du mois de juin.

Pour en savoir plus :

https://www.saint-joseph.org/fr/nature/une-signature-florale/

Auvidec Média/Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal