A- A A+

L’Édition du 12 juin 2017 du Bulletin sur le vieillissement et les changements démographiques informe qu’à partir des plus récentes statistiques du Recensement de 2016, un document publié par l’Institut Vanier de la famille adopte une perspective familiale en jetant un regard sur l’horizon démographique évolutif au pays.

Comme en témoignent ces données, le vieillissement de la population s’intensifie et la durée de vie au-delà de 65 ans tend à se prolonger, alors que nos parents, nos grands-parents et même nos arrière-grands-parents continuent d’assumer des rôles importants au sein des familles, au travail et dans les collectivités.

Pour lire le document : 
http://wpp01.msss.gouv.qc.ca/appl/k30/K30Redirection.asp?doc=p&id=5392 ...

Auvidec Média/Bulletin sur le vieillissement et les changements démographiques

C'est sous le thème : « Un pèlerin de porte en porte» que se déroulera la troisième édition du préfestival Père-Frédéric qui précède le Festival de l'Assomption. Du samedi 30 juillet au samedi 6 août 2017, de nombreuses activités se dérouleront au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à la chapelle Saint- Antoine, au musée Frédéric-Janssoone et dans la paroisse de Saint-Élie-de-Caxton.

Messes en langue française, anglaise et espagnole, procession aux flambeaux, vénération du reliquaire, mémorial marial et portes ouvertes au musée comptent parmi les activités. De plus, pour souligner le centenaire du décès du Père Frédéric, une soirée festive est organisée au Sanctuaire le 4 août prochain, jour de son décès.

Pour en savoir plus :

https://www.sanctuaire-ndc.ca/fr/component/content/article/69-nouvellespageaccueil/665-pr%C3%A9festival-p%C3%A8re-fr%C3%A9d%C3%A9ric-pr%C3%A9festival-p%C3%A8re-fr%C3%A9d%C3%A9ric.html

Auvidec Média/Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

L'Archidiocèse d'Ottawa a préparé un guide pratique pour les paroisses qui veulent mettre en oeuvre les enseignements du pape François sur l’environnement tels qu’énoncés dans sa lettre encyclique Laudato Si’ : Sur la sauvegarde de la maison commune.

Pour en savoir plus :

https://catholiqueottawa.ca/documents/2017/2/GuideSoinCr%C3%A9ationParoisses%2003-2.pdf

Auvidecd Média/Archidiocèse d’Ottawa

L’Archidiocèse de Sherbrooke informe que dans ce nouveau numéro, vous pourrez notamment en apprendre davantage sur :

- la Montée Jeunesse 2017;

- le transfert de la relique de la bienheureuse Marie-Léonie Paradis ;

- la nouvelle oeuvre qui orne le plafond du Centre d'archives Mgr-Antoine-Racine.

L'édition web est actuellement disponible. Les abonnés à la version papier recevront leur exemplaire au cours de la semaine du 12 juin 2017.

Bonne lecture!

Pour lire la revue

http://diocesedesherbrooke.org/fr/ensemble-abonnement.snc

Auvidec Média/Archiodiocèse de Sherbrooke

FlashPress-Infocatho annonce que l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) a décerné pour la première fois le prix d’un concours destiné aux étudiants en écoles de journalisme afin de les sensibiliser à la couverture du fait religieux.

Un concours qui cherche également à interpeller les écoles qui font encore majoritairement l’impasse sur l’enseignement de ce sujet.

C’est Dylan Gamba, un étudiant de l’ESJ de Lille, qui a remporté le prix pour son reportage : « Il était une foi à Calais ». C’est l’histoire d’une église orthodoxe construite par des migrants éthiopiens et érythréens qui vont jusqu’au démantèlement du camp pour protéger cet édifice qu’ils ont préféré démonter plutôt que de le voir brûlé ou écrasé sous les roues d’un bulldozer.

Le journaliste et écrivain Franz –Olivier Giesbert était le président du jury. L’homme de presse, ancien directeur du Point, est aussi un homme de foi. Il s’exprime sur ce prix et sur l’importance face à la concurrence d’avoir des journalistes experts dans chaque domaine. L’occasion aussi pour lui de parler de sa foi et de son « panthéisme » qui réunit le christianisme, le soufisme, le taoïsme, le bouddhisme, et Spinoza pour qui Dieu est partout.

Auvidec Média/FlashPress-Infocatho/AFP

L’Agence Fides informe que Christina Kader Ebada, la fillette chrétienne de Qaraqosh a été rendue à l’affection de sa famille après avoir été enlevée voici trois ans par les djihadistes du prétendu « État islamique ». La fillette a maintenant six ans.

Selon les vagues nouvelles rapportées par les moyens de communication locaux, elle aurait été retrouvée dans les faubourgs de Mossoul, la métropole du nord de l’Irak qui, depuis juin 2014, avait été occupée par les milices du prétendu « État islamique » et qui a désormais été presque entièrement libérée par l’armée irakienne avec l’appui de la coalition internationale formée contre le prétendu « État islamique ».

Enlevée à l’âge de trois ans

Le 22 août 2014, alors que Christina avait seulement trois ans, sa mère, Aida, avait raconté que des miliciens du prétendu « État islamique » lui avaient arraché sa fille des bras avant de l’expulser, elle, son mari aveugle et leurs quatre autres enfants. À cette époque, une campagne de mobilisation internationale avait été lancée autour de cette affaire, notamment sur les réseaux sociaux au travers de #savecristina pour en demander la libération. Avaient également été diffusées des versions non vérifiées et à ce point qui doivent être considérées comme non crédibles selon lesquelles la fillette avait été enlevée pour finir dans le harem d’un vieux djihadiste afghan.

Les membres de la famille de Christina, qui ont vécu pendant trois ans en tant qu’évacués à Erbil, capitale de la Région autonome du Kurdistan irakien, ont exprimé, dans différents entretiens, leur joie débordante suite au retour de Christina, ainsi que leur intention de quitter l’Irak.

Auvidec Média/Agence Fides

Se déclarant profondément déçu par le retrait des États-Unis de l’accord de Paris conclu en 2015, le Conseil œcuménique des Églises a appelé à un renouvellement de l’engagement des Églises et s’est félicité que des communautés et des collectivités territoriales aient réaffirmé leur volonté de lutter contre les changements climatiques.

Dans sa déclaration, le Comité exécutif du COE déplore : «La décision du président américain de revenir sur sa promesse de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de financer le Fonds vert pour le climat a de graves conséquences pour les personnes pauvres et vulnérables, pour les enfants de nos enfants et pour la planète entière; elle met en péril l’accès des individus à l’eau claire, à la nourriture, à un abri et à des moyens d’existence sûrs et compromet les efforts en faveur de la pérennité écologique et de la paix».

Réunis à Bossey, en Suisse, du 7 au 12 juin 2017, les 25 membres du Comité exécutif ont abordé diverses questions d’actualité et thématiques de programmation. Le Comité se réunit tous les six mois pour orienter les activités du COE entre les sessions biennales du Comité central du COE.

Pour en savoir plus :

https://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/wcc-encourages-renewed-climate-efforts-after-us-withdrawal

Auvidec Média/Conseil œcuménique des Églises

En date du 9 juin 2017, la  synthèse de presse bioéthique, Gènéthique, informe que le 11 mai 2017, un symposium s’est tenu en Belgique à l’occasion des 15 ans de la loi légalisant l’euthanasie et à l'initiative d'un parlementaire.

Euthanasies clandestines réalisées

Dans ce cadre le professeur Deliens, directeur du «End-of-Life Care Research Group», a critiqué l'encadrement de cette pratique. Selon lui, le contrôle exercé sur les demandes d'euthanasie demeure « marginal » et « très rudimentaire ». Beaucoup d’euthanasies clandestines sont réalisées, le nombre d’euthanasies réel est bien plus important que celui soumis à la Commission Fédérale de contrôle et d’Évaluation. Sur 15 ans, « la pratique de l’euthanasie [...] a augmenté énormément », et de nombreux médecins procèdent à des euthanasies « en toute illégalité et impunité ». Le professeur a évoqué « l’existence d’une ‘zone grise’, hors de tout contrôle, quant à la pratique de la sédation qui viserait à provoquer la mort du patient de façon abusive ».

Pour en savoir plus :

http://www.genethique.org/fr/belgique-un-bilan-negatif-apres-15-ans-de-depenalisation-de-leuthanasie-67708.html#.WT7EOmg1-70

Auvidec Média/Gènéthique/Institut Européen de Bioéthique

«N’aimons pas en paroles, mais par des actes». Radio Vatican indique que c’est le thème du message du pape François publié en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre 2017, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Journée instituée par le Pape

Cette journée a été instituée par le Pape lui-même, au terme du Jubilé de la Miséricorde, «pour que les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage signe concret de la charité pour les derniers et ceux qui sont le plus dans le besoin».

Dans ce message dense et percutant, François exhorte avec force l’Église à entendre le cri des pauvres, à créer les conditions d’une rencontre «authentique» avec eux et d’un partage qui devienne «style de vie».

Pour lire la synthèse de Manuella Affejee et le message intégral du Pape :

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/06/13/le_message_du_pape_pour_la_premi%C3%A8re_journ%C3%A9e_mondiale_des_pauvres/1318658

Auvidec Média/Radio Vatican